Soupe chinoise au bœuf et aux cinq parfums de Nell


Soupe chinoise au bœuf et aux cinq parfums


On m’a demandé cette recette que je fais toujours au pif en ajustant ici et là; ce qui fait que chaque fois elle est un brin différente. Comme je voulais être certain de partager une recette qui se tienne convenablement, j’ai décidé de faire le bouillon de cette soupe en notant tout. Je vous offre le résultat qui me plait bien, il est tout à fait semblable à mes habitudes.

À la garniture vous avez des choix, mais vous pouvez ajouter ce que vous avez en main comme légumes.

Vous pouvez faire le bouillon en plus grande quantité et le congeler, à ce moment la soupe se fait en un rien de temps.

Si vous n'avez pas une des épices qui sont marqué d'un * Éliminez toutes celles marquées et remplacer les par du cinq parfums chinois du commerce. Oui, le même qu'on utilisa au service. Il faudra en mettre ¼ cuillère à thé pour commencer et vous ajusterez à votre goût en cours de cuisson.


Le bouillon :

5 tasses de bouillon de poulet ou de boeuf
½ pouce de gingembre frais en tranche
1 gousse d’ail en tranche
1 petit oignon en morceaux
2 c. à soupe de sauce soya clair
1 bâton de cannelle*
½ c. à thé de graines de fenouil*
¼ à ½ c. à thé de poivre du Sichuan*
2 clous de girofle*
1 anis étoilé*
½ c. à thé de sucre
Sel


La garniture :

Laitue Iceberg en filament, facultatif
Nouilles chinoise cuitent
1 petit oignons coupé à la chinoise
1 branche de céleri précuit, facultatif
Morceaux de courgette, facultatif


La finition :

Viande à fondue crue quantité au goût
Quelques gouttes d’huile de sésame par bol, facultatif
Oignon vert en rondelles quantité au goût
Mélange d’épices cinq parfums chinois au goût



Procédure :

Mettre tous les ingrédients du bouillon dans un chaudron avec couvercle, apporter à petite ébullition et laisser cuire pour environ 1:00 heures. Si vous désirer un goût plus prononcé ajouter ½ heure à la cuisson.

Passer le bouillon et le remettre au chaudron, on le gardera chaud et toujours couvert.

Quand vient le temps de servir on amène le bouillon à grande ébullition, il faut qu’il soit chaud à l’extrême.

Pendant ce temps répartir les garnitures choisies dans les bols de service ainsi que la viande crue que vous chiffonnerez un peu et calerez dans les garnitures.

Verser le bouillon dans les bols, parsemer des oignons verts et saupoudrer de cinq parfums.

Servir.



Note :

Il devrait vous rester quatre tasse de bouillon en fin de cuisson, s'il en restait moins ajouter de l'eau pour retrouver ces quatre tasses.

J’aime bien saupoudrer du cinq parfums sur le contour des bols, en plus d’être esthétique, en y faisant couler le bouillon à la cuillère on en ajoute en saveur et a notre gré, miam!

Je laisse aussi un pot de cinq épices à table pour en ajouter en cour de dégustation.

Pratiquement toujours, je fais mon bouillon la veille et je le laisse presque complètement refroidir avant de le passer au tamis.

Je fais plus souvent avec le bouillon de poulet parce que j’en congèle et que je le trouve plus polyvalent.

Régalez-vous.